Appel à projets de recherche 2023

Pour nourrir ses réflexions et enrichir le débat public par des analyses rigoureuses, le Défenseur des droits conduit et coordonne des travaux d’étude et de recherche.

Appel à projets de recherche de juillet 2023 :
L’impact de la détention sur les trajectoires sociales, scolaires et/ou professionnelles des mineurs ayant connu une incarcération

Le Défenseur des droits lance un appel à projets de recherche, avec le soutien de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) et de l’Institut des études et de la recherche sur le droit et la justice (IERDJ), sur la thématique de "L’impact de la détention sur les trajectoires sociales, scolaires et/ou professionnelles des mineurs ayant connu une incarcération".

Objectifs

Les travaux ont pour objectifs de documenter les parcours des jeunes sortant de prison et d’analyser l’impact de leur(s) incarcération(s) sur leurs trajectoires sociales, scolaires et/ou professionnelles. Ils analyseront les parcours, les expériences et les perceptions des personnes ayant connu des périodes d’incarcération alors qu’elles étaient mineures.

Les travaux issus de cet appel à projets contribueront à une meilleure compréhension des défis et des besoins des jeunes ayant connu une incarcération, afin de favoriser leur réinsertion sociale et professionnelle.

Calendrier

L’appel à candidature s’ouvre le 21 juillet 2023.

Le dépôt des dossiers doit avoir lieu avant le 30 septembre à 23h59.

Les candidats seront informés des décisions au plus tard le 15 novembre 2023.

Pour être éligibles, les projets doivent satisfaire aux conditions suivantes :

  • Répondre aux objectifs de l’une ou l’autre des sous-thématiques et s’inscrire dans le champ du présent appel à projets ;
  • Répondre aux exigences relatives à la durée et au montant maximal sollicité ;
  • Être porté par une ou plusieurs équipes de chercheurs, issues du CNRS ou des universités et autres institutions de recherche, relevant de discipline juridique, ou des sciences humaines, sociales et politiques (économie, géographie, histoire, sociologie, anthropologie…) ; la réalisation du projet peut impliquer plusieurs équipes de recherche ; les équipes bénéficiaires doivent relever de ces structures ;
  • Le coordonnateur ou la coordonnatrice du projet et les responsables des équipes ne devront pas avoir de conflits ou liens d’intérêt dans le cadre de la conduite du projet et s’y engagent dans le dossier de candidature ;
  • Fournir le dossier de candidature dûment complété avec l’ensemble des informations nécessaires à l’appréciation globale de la qualité du projet et l’ensemble des pièces demandées ;
  • Garantir la libre diffusion des résultats et des savoirs produits.

Les projets de recherche sont évalués selon les critères suivants :

  • L’adéquation du projet de recherche et des objectifs de la recherche aux objectifs de l’appel à projets, appréciée sur le fondement du projet de recherche et de sa présentation ;
  • L’intérêt des hypothèses de recherche et de la méthodologie proposées, ainsi que leur adéquation avec les résultats attendus, appréciés sur le fondement du projet de recherche et de sa présentation ;
  • La compétence scientifique de l’équipe proposée, appréciée sur le fondement des C.V. et de la bibliographie ;
  • L’adéquation du budget prévisionnel avec le projet de recherche, appréciée sur le fondement du projet de recherche et de la présentation du budget.

Documents à télécharger