Rapport annuel d'activité JADE 2016 - 2017

Après la célébration l'année dernière des 10 ans des JADE, 2016-2017 a été une année record pour ce programme, qui a sensibilisé 44 276 enfants et adolescents à la promotion des droits des enfants et à la lutte contre les discriminations.

Avec un champ d'intervention qui s'accroît chaque année : écoles primaires, collèges, lycées, centres de formation apprentis, accueils de loisirs, structures spécialisées dans l'accueil d'enfants handicapés, hospitalisés, de mineurs non accompagnés, établissements d'aide sociale à l'enfance et de protection judiciaire de la jeunesse, ainsi que lors des évènements grand public, le programme connaît une notoriété grandissante. Ainsi de nombreux partenaires, notamment associatifs font désormais confiance à l'expertise des JADE auprès d'enfants, pour travailler sur de nouveaux outils pédagogiques.

Cette notoriété nous oblige à renforcer les exigences de qualité que nous portons, avec l'ensemble de l'équipe du réseau territorial et en particulier les délégués tuteurs. Qu'ils soient, chacune et chacun, remerciés chaleureusement pour leur travail et leur investissement.

La fidélité de nos partenaires est un indicateur fort de la qualité des interventions de nos jeunes, mais aussi les encourage à poursuivre dans cette voie. Qu'ils soient remerciés pour l'intérêt porté aux droits de l'enfant. Sans leur indéfectible soutien : les conseils régionaux des Pays de la Loire, de la Réunion, les conseils départementaux du Bas-Rhin, du Rhône, du Loiret, de l'Isère, de la Côted'Or, la Métropole Grand- Lyon, les rectorats et vicerectorats des académies de Créteil, de Paris, de Versailles, de Grenoble, de Strasbourg, de Dijon, de Nantes, de Lyon, d'Orléans, de la Guyane, de la Réunion, les associations porteuses du service civique Unis-Cité et Concordia, ainsi que les CEMEA, les villes d'Issy-les- Moulineaux, d'Asnières-sur- Seine, de Conflans-Sainte- Honorine, de Villepinte, de Courbevoie, de Villejuif, de Suresnes, et de Joinville le pont, notre action n'aurait pas cet impact grandissant année après année.

Mais je rends aussi hommage aux 76 JADE pour leur engagement humain, et l'énergie déployée dans leur mission, laquelle s'inscrit pleinement dans les recommandations du Comité des Droits de l'Enfant des Nations Unies.

Avec mon collègue, Monsieur Patrick GOHET, en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité, nous exprimons notre fierté de la mission JADE, véritable opportunité à la fois pour les jeunes en service civique et pour l'institution qu'est le Défenseur des droits. Les interventions des JADE permettent ainsi de porter la voix de l'institution sur le terrain, et de recueillir directement la parole des enfants. L'aventure JADE est par ailleurs un véritable enrichissement personnel, favorisant l'insertion professionnelle, comme nous l'a montré l'enquête « que sont-ils devenus ? », réalisée l'an dernier.

Merci à tous, d'agir à nos côtés pour que les droits de l'Homme soient à hauteur d'enfants.

Geneviève Avenard