Partenariat Ouest-France : handicapée, je n'ai pas de place réservée près de chez moi, que faire ?

Domaine de compétence de l'institution : Défense des droits des usagers des services publics I

Mots clés : Ouest-France, place, handicapée, réservée, mairie, fauteuil

Dans le quartier de Sylvie, aucune place de stationnement n’est réservée aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Que faire ?

Sylvie est titulaire de la carte mobilité inclusion stationnement. Or, dans le quartier dans lequel elle vient d’emménager, il n’existe pas de place de stationnement réservée aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Au moins 2 % des places de stationnement matérialisées sur les voies ouvertes à la circulation publique doivent être réservées aux personnes titulaires de la carte mobilité inclusion stationnement. Cependant, il n’existe pas de droit pour ces personnes à demander qu’elles leur soient exclusivement réservées ou qu’elles se situent devant chez elles.

Ces places qui leur sont réservées doivent, en revanche, être réparties de manière homogène sur l’ensemble de la voirie de la commune. Ainsi, si comme Sylvie, aucune place réservée ne se trouve dans votre quartier, adressez une demande écrite à votre mairie, accompagnée d’une copie de votre carte mobilité inclusion et d’un document dans lequel figure l’adresse de votre domicile.

Dans l’hypothèse où le maire ne donnerait pas une réponse positive à votre demande, contactez le Défenseur des droits par le biais de ses délégués présents sur l’ensemble du territoire. Le délégué pourra rappeler au maire la législation applicable et soutenir votre demande de création d’une place de stationnement réservée aux personnes handicapées ou à mobilité réduite.


Retrouvez cette chronique sur Ouest-France.fr.

Retrouvez l’expertise du Défenseur des droits toutes les semaines dans Ouest-France et sur Ouest-France.fr.