Sarah,

harcelée au travail en raison de sa grossesse.

Domaine de compétence de l'institution : I

Mots clés : Harcèlement discriminatoire, Discrimination liée à l'état de grossesse

Sarah est cheffe d’agence commerciale. Suite à l’annonce de sa grossesse, elle subit diverses pressions de la part de son supérieur hiérarchique. Il se rend chez elle pour la convaincre de démissionner, sans succès. Il demande également à ses collègues de couper tout lien avec elle afin de l’isoler. Sarah décide alors d’informer, par écrit, sa hiérarchie de la situation, mais aucune mesure n’est prise.

Saisi pour ces faits, le Défenseur des droits a contacté l’agence pour obtenir des informations et des documents. Durant l’enquête, deux anciens collègues de Sarah ont notamment fait part des pressions qu’ils ont subi pour avoir refusé de témoigner contre elle, à la demande de leur supérieur. Le premier a demandé à bénéficier d’une rupture conventionnelle tandis que le second a été licencié pour ne pas s’être présenté à son poste durant plusieurs semaines.

Le dossier constitué par le Défenseur des droits, grâce à son enquête, fait ressortir que Sarah a fait l’objet d’un harcèlement discriminatoire en raison de sa grossesse, et que la société a manqué à son obligation de sécurité en matière de protection de la salariée.

Si, comme Sarah, vous subissez une telle discrimination, vous pouvez saisir le Défenseur des droits.