Coralie,

travailleuse handicapée, s’est vu refuser l’aménagement de son poste.

Domaine de compétence de l'institution : I

Mots clés : Droits des personnes handicapées, Handicap, Aménagement de poste

Coralie travaille dans un EHPAD. En tant que travailleur handicapé, elle bénéficie d’un aménagement de son poste qui lui permet de ne pas avoir à effectuer certaines missions pénibles pour elle. Coralie part en congé maternité puis parental. A son retour, refusant à plusieurs reprises d’aménager son poste malgré les recommandations du médecin du travail, le nouveau directeur de l’EHPAD la licencie.

Le Défenseur des droits est saisi par Coralie qui veut faire reconnaitre son licenciement comme discriminatoire. Elle estime que son handicap et sa grossesse ont été des éléments déterminants dans les difficultés rencontrées dans le cadre de son emploi. Le Défenseur des droits constate, en effet, que Coralie est victime de discrimination et de harcèlement discriminatoire.

L’institution va l’aider à faire valoir ses droits en l’orientant dans ses démarches et en présentant des observations devant les juridictions compétentes. La Cour d’appel retient finalement que la suppression des aménagements du poste de Coralie constitue un harcèlement. Elle considère également que son licenciement pour inaptitude est nul.

Si vous rencontrez des difficultés similaires dans le cadre de votre travail, vous pouvez .