Médiation, dématérialisation et accès aux droits : les enjeux de la 4ème Convention des délégués du Défenseur des droits

Les 17 et 18 octobre 2018, le Défenseur des droits réunit ses 500 bénévoles présents sur tout le territoire qui accueillent gratuitement les personnes ayant des difficultés à faire valoir leurs droits, pour évoquer avec eux les sujets qui les préoccupent, inspirés des réclamations qu’ils reçoivent.

La soirée du mercredi 17 ainsi que la matinée du jeudi 18 octobre seront l’occasion d’échanges à huis clos entre les agents qui travaillent au siège de l’institution et les délégués. Plusieurs ateliers thématiques sont organisés pour l’occasion.

L’après-midi du jeudi 18 octobre est ouvert à la presse et a pour objectif de débattre de questions sur lesquelles les délégués interviennent au quotidien.

 

Les délégués du Défenseur des droits

Durant deux demi-journées par semaine, les délégués tiennent une permanence dans 836 points d’accueil (maisons de justice et du droit, points d’accès au droit, établissements pénitentiaires, préfectures et sous-préfectures, collectivités territoriales, etc.)

Ils sont la principale voie de saisine du Défenseur des droits. En 2017, ils ont traité 70 718 dossiers, soit 77% des demandes adressées à l’institution.

Les délégués traitent les réclamations qu’ils reçoivent par la voie du règlement amiable. En 2017, 71% des règlements amiables opérés par les délégués ont abouti favorablement.

 

Le programme de l’après-midi du jeudi 18 octobre 2018
Auditorium Marceau Long – 20 avenue de Ségur, Paris 7ème

14h30 - Table-ronde sur les nouveaux enjeux de la médiation, en présence de Jean-Marc Sauvé, ancien vice-président du Conseil d’Etat, Catherine Becchetti-Bizot, médiatrice de l’Education nationale, Jean-Louis Walter, médiateur national de Pôle emploi et Patrick Mindu, délégué du Défenseur des droits en Loire-Atlantique.

16h00 – Prise de parole de Jacques Toubon, Défenseur des droits, et intervention de Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du Ministre de l’Action et des Comptes publics, sur l’accès aux droits des usagers dans le cadre de la dématérialisation des services publics.

16h30 – Conclusion des échanges par Jacques Toubon