Intervention à l’occasion des États Généraux de la protection de l’enfance