Intervention du Défenseur des droits au colloque « Et si on se parlait du justiciable du 21e siècle ? »