Le Défenseur des droits participe au 25ème anniversaire de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance

À l’occasion du 25ème anniversaire de la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI), une conférence intitulée « Sur la voie de l’égalité effective. Faut-il des nouvelles réponses au racisme et à l’intolérance ? » est organisée les jeudi 26 et vendredi 27 septembre à Paris, dans le cadre de la présidence française du Comité des ministres du Conseil de l’Europe.

La conférence aura pour mission de dresser le bilan de l’action de l’ECRI, des avancées obtenues en Europe dans le domaine de la lutte contre le racisme et l’intolérance et d’élaborer des réponses aux nouveaux enjeux dans ce domaine.

En lien avec la mission de lutte contre les discriminations et de promotion de l’égalité du Défenseur des droits, Jacques Toubon interviendra parmi de nombreux experts, ministres, représentants d’organisations internationales et de la société civile afin de répondre à une série d’interrogations parmi lesquelles :

Comment mieux intégrer les personnes exposées au racisme et à l’intolérance et lutter contre le discours de haine dans le débat politique ? Comment utiliser les nouvelles technologies et internet pour prévenir et combattre la discrimination ? Quel cadre pour lutter contre les contenus haineux ? Comment améliorer l’impact des actions de lutte contre les discriminations et comment impliquer la nouvelle génération ?

Cette conférence est l’occasion de rappeler que les études réalisées par le Défenseur des droits et les réclamations adressées à l’institution montrent que les discriminations fondées sur l’origine (15% des saisines en 2018) représentent encore aujourd’hui un phénomène de grande ampleur.

Celles-ci se manifestent aussi bien dans l’accès à l’emploi, au logement, aux services mais également lors des contrôles d’identité puisque les jeunes hommes qui sont perçus comme arabes ou noirs ont une probabilité 20 fois plus élevée d’être contrôlés que les autres, selon l’enquête « Accès aux droits, vol. 1, Relations police/population » publiée par le Défenseur des droits en janvier 2017.

Depuis sa création, le Défenseur des droits s’emploie quotidiennement à combattre le non-recours des personnes discriminées. À ce titre, il déplore régulièrement le recul des politiques publiques en matière de lutte contre les discriminations et de promotion de l’égalité.