Retour en images sur le déplacement du Défenseur des droits en Martinique et en Guadeloupe

Domaine de compétence de l'institution : I

Mots clés : Place aux droits, Antilles, Martinique, Guadeloupe, bus, déplacement, Accès aux droits, permanences juridiques

Durant quatre jours, du 26 au 29 novembre, le Défenseur des droits était en Martinique et en Guadeloupe pour la troisième édition de « Place Aux Droits ! ».

À bord d’un bus, les juristes du Défenseur des droits ont sillonné les deux îles pour tenir, aux côtés de délégués locaux de l’institution, des permanences juridiques gratuites.

Parallèlement, Jacques Toubon, Défenseur des droits, a échangé avec de nombreux acteurs locaux (associatifs, professionnels, politiques et institutionnels) sur des thématiques liées aux compétences de l’institution.


Accueil juridique à l’Université des Antilles, Campus de Schoelcher

 

LUNDI 26 NOVEMBRE - Martinique

Le Défenseur des droits a échangé avec Pascal Jan, recteur de l’académie de Martinique, sur la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité.

Puis il a tenu une conférence à l’Université des Antilles sur le thème « Connaître ses droits pour mieux vivre en société ».

Enfin, il a visité le Collège Jacqueline Julius, à Fort-de-France, qui accueille des enfants autistes.


Conférence à l’Université des Antilles

 

MARDI 27 NOVEMBRE - Martinique

Le matin, le Défenseur des droits a signé un Plan d'actions contre les LGBTphobies à l'école et dans l'enseignement supérieur en Martinique, avec le recteur de l'académie de Martinique et la DILCRAH.

L’après-midi, le Défenseur des droits a travaillé avec l’Agence Régionale de Santé à la mise en place d’un dispositif de coordination des professionnels de la santé en Martinique.


Plan d'actions contre les LGBTphobies à l'école et dans l'enseignement supérieur

 

MERCREDI 28 NOVEMBRE - Guadeloupe

Le matin au Palais de Justice de Pointe-à-Pitre, le Défenseur des droits a tenu une réunion de travail sur l’accès aux droits et aux services publics à Saint-Martin.

L’après-midi a été consacrée à la problématique de l’accès à l’eau, à l’occasion d’une réunion au Conseil départemental de Basse-Terre.


Conseil départemental de Basse-Terre

 

JEUDI 29 NOVEMBRE – Guadeloupe

Le Défenseur des droits a inauguré la nouvelle permanence à Marie-Galante d'une de ses délégués, Gabrielle Machire.


Jacques Toubon et Gabrielle Machire, déléguée du Défenseur des droits, dans sa nouvelle permanence à Marie-Galante

 

Voir en vidéo le déplacement du Défenseur des droits aux Antilles :