Une délégation du Défenseur des droits en visite à Bruxelles autour de la thématique des discriminations subies par les personnes en situation de handicap

Les 20 et 21 septembre 2018, une délégation du Défenseur des droits s’est rendue à Bruxelles pour rencontrer les acteurs associatifs et institutionnels belges de la lutte contre les discriminations envers les personnes en situation de handicap.

La délégation était conduite par Patrick Gohet, adjoint du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité, accompagné de Fabienne Jégu, conseillère-expertise handicap et de Néphèli Yatropoulos, conseillère pour les affaires européennes et internationales au sein du Défenseur des droits.

Durant leur visite, les représentants du Défenseur des droits ont échangé avec des personnalités engagées dans la défense des droits des personnes en situation de handicap dans des entités telles que :

  • La direction générale Emploi, Affaires sociales et Inclusion de la Commission européenne ;
  • Les associations Inclusion Belgique et Inclusion Europe ;
  • Les forums européen et belge des personnes handicapées ;
  • L’Unia, ex-Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme ;
  • La représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne ;
  • L'association européenne des prestataires de services pour les personnes en situation de handicap ;
  • L'agence Wallonne de la Santé, de la Protection sociale, du Handicap et des Familles ;
  • La délégation aux Français de Belgique d'Autisme France.

Ces rencontres ont permis d’aborder différentes thématiques : acte européen d’accessibilité, mise en œuvre des recommandations de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH) ou encore coopération entre la France et la Belgique sur les dossiers liés au handicap.

Enfin, cela a également été l’occasion de rappeler l’action du Défenseur des droits dans la lutte contre les discriminations des personnes en situation de handicap et la promotion de l’égalité puisqu’en 2017, le handicap est devenu le premier motif de saisine de l’institution dans le domaine de la lutte contre les discriminations (21,8 %).

 

Crédit photo : DSAF-DPL