Le Défenseur des droits lance un concours de courts-métrages sur la thématique du harcèlement sexuel au travail

En France, 1 femme sur 5 déclare avoir été victime de harcèlement sexuel au travail mais rares sont les femmes qui osent en parler ou entamer une action en justice.

Face à ce constat, le Défenseur des droits souhaite rappeler que le harcèlement sexuel, encore trop souvent banalisé, est interdit par la loi. Il invite les personnes concernées à faire valoir leurs droits, en saisissant notamment le Défenseur des droits.

Qui peut participer ?

Amateur·trice, étudiant·e, professionnel·le, le concours est ouvert à toutes les personnes motivées par la réalisation d'un court métrage sur ce sujet de société.

Les courts métrages peuvent être réalisés par une personne seule ou par plusieurs participant·e·s constitué·e·s en équipe.

Trois bonnes raisons de participer ?

  1. Utilité - Mettre sa créativité au service d'une bonne cause
  2. Notoriété - Voir son court-métrage diffusé sur internet et les réseaux sociaux à partir de février 2018 dans le cadre d'une « campagne » de sensibilisation sur le harcèlement sexuel au travail initiée par le Défenseur des droits
  3. Récompense - 1 000 euros pour le 1er prix / 500 euros pour les 2ème et 3ème prix

Calendrier du concours

Envoi des courts métrages par , avant le 31 décembre 2017 à l'adresse suivante :

Remise des prix en février 2018

Prêt·e à relever le défi ?

Pour plus d'informations, téléchargez la note de cadrage


Pour plus d'information sur le sujet, du Défenseur des droits.