Le Défenseur des droits popularise « Educadroit » en Bretagne

Domaine de compétence de l'institution : Défense et promotion des droits de l'enfant I

Mots clés : Bretagne, Vannes, Educadroit, cheffe de pôle régionale

Mardi 21 janvier, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, s’est rendu à Vannes pour un déplacement mêlant échanges avec ses délégués présents dans la région, présentation de la nouvelle cheffe de pôle régionale et du programme Educadroit aux acteurs locaux.

Lancé en 2017, le projet Educadroit a pour objectif de sensibiliser les enfants et les jeunes au droit et à leurs droits. Celui-ci se matérialise à travers un espace pédagogique mis à disposition des enseignants, intervenants et parents.

Pour en discuter, le Défenseur des droits s’est rendu dans le collège Yves Cousteau à Séné (56) où il a rencontré deux classes de quatrième qui avaient réalisé des affiches sur les droits de l’enfant, en novembre dernier, à l’occasion de la célébration des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. Des représentants de l’Unicef et de la Ligue des droits de l’Homme, partenaire d’Educadroit, étaient également présents. Au total, Educadroit compte 21 partenaires en Bretagne.

Ce déplacement a également été l’occasion d’évoquer la nomination récente d’un chef de pôle du Défenseur des droits par région pour faciliter les échanges entre le siège de l’institution et les 500 délégués qui reçoivent gratuitement les personnes qui peinent à accéder à leurs droits.

Jacques Toubon a donc rencontré les acteurs associatifs et les délégués territoriaux en compagnie de Julie Béranger, la nouvelle cheffe de pôle chargée de représenter le Défenseur des droits en Bretagne. En 2018, les 18 délégués du Défenseur des droits dans cette région ont accueilli le public dans 33 lieux de permanence et ont traité près de 2 400 dossiers.

Après l’Auvergne-Rhône-Alpes sur le thème des droits de l’enfant, la Normandie sur le handicap, la Corse sur l’accès aux soins, les Hauts-de-France sur la dématérialisation, la Provence-Alpes-Côte-d’Azur sur les femmes en rupture de droits, les Pays-de-la-Loire sur la médiation avec les services publics, l’Occitanie sur les discriminations et la Bourgogne-Franche-Comté sur les droits des étrangers, le Défenseur des droits poursuit son tour des 13 régions en Bretagne.