Actualité

Un bilan positif à Saint-Pierre-et-Miquelon

12 Mai 2017
Actualités
Mots clés : actus

Mme Dumas-Larralde a été nommée déléguée du Défenseur des droits en juin 2016 à Saint-Pierre-et-Miquelon. Seule déléguée de cet archipel de plus de 6000 habitants, elle occupe désormais un rôle essentiel à l’Administration territoriale de santé (ATS) en aidant les citoyens dans leurs accès aux droits.

Poursuivant l’accroissement de son réseau territorial, le Défenseur des droits a installé en juin 2016 un nouveau point d’accueil du public à Saint-Pierre-et-Miquelon, collectivité d'outre-mer d'Amérique du Nord situé dans l’océan Atlantique.

Vacante depuis 3 ans, la fonction de déléguée du Défenseur des droits sur l’archipel est désormais occupée par Mme Isabelle Dumas-Larralde. Depuis son installation, la déléguée du Défenseur des droits a traité une trentaine de demandes d’interventions, la plupart d’entre elles concernant les relations des usagers avec l’administration. Le traitement des dossiers n’excède pas 30 jours et dans 75 % des cas se soldent par des médiations réussies.

La déléguée accueille les habitants de l’île tous les jeudis de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30. Elle les conseille dans leurs relations avec l’administration, expliquent les décisions mal comprises et oriente les personnes dans leurs démarches.

Mme Dumas-Larralde développe également des actions de promotion visant à faire connaître les missions du Défenseur des droits.

En relation avec les services de l’Éducation Nationale, elle intervient en primaire et secondaire afin de sensibiliser les élèves aux droits de l’enfant notamment à travers le Jeu des 7 familles du Défenseur des droits.

Elle intervient également au centre pénitentiaire de Saint-Pierre-et-Miquelon, la plus petite prison de France pour aider et conseiller les détenus.