Actualité

Discrimination à l'embauche : résultats de l'appel à témoignage

19 Septembre 2016
Actualités
Domaine de compétence de l'institution : Lutte contre les discriminations

Le Défenseur des droits a présenté le 19 septembre 2016 les résultats de son appel à témoignages sur les discriminations subies par des personnes d’origine étrangère dans l’accès à l’emploi. Outre la diversité des situations recueillies, les résultats révèlent que moins d’un répondant sur 10 a engagé des démarches pour faire reconnaître ses droits.

Entre le 21 mars et le 21 juin 2016, 758 personnes ont répondu à l’appel à témoignages lancé par le Défenseur des droits le 21 mars 2016, journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Le questionnaire en ligne, composé d’une vingtaine de questions, visait à mieux comprendre la réalité des situations de discriminations vécues par des jeunes (18-35 ans) d’origine étrangère dans leur accès à un emploi ou à un stage et les conséquences sur les parcours professionnels et personnels. L’analyse des réponses au questionnaire en ligne met en évidence que, loin d’être un phénomène isolé, les discriminations liées aux origines lors de recherche de stage ou d’emploi se produisent « souvent » ou « très souvent » pour plus de 60 % des répondants. Les situations décrites rendent compte des discriminations multiples auxquelles exposent les caractéristiques pouvant signaler une origine étrangère - nom, couleur de peau, religion - et qui souvent se cumulent. Un tiers des répondants considèrent ainsi avoir été discriminés sur au moins trois motifs liés à leur origine. Les personnes perçues comme arabes témoignent notamment des préjugés attachés à leur supposée religion musulmane, tandis que celles qui rapportent être vues comme noires se déclarent plus souvent discriminées du fait de leur couleur de peau.

Face à ces différences de traitement, les voies de recours aux droits peinent encore à être mobilisées. Moins d’une personne sur 10 a engagé des démarches pour faire reconnaître ses droits.

Les conséquences de ces discriminations sur les trajectoires professionnelles témoignent du mal-être engendré par des années de recherches vaines pour participer au marché du travail d’un pays qui est pourtant le leur (80 % des répondants sont de nationalité française). Fatalisme, renoncement, déclassement, projet d’expatriation… autant de réactions qui illustrent les impasses que le système actuel produit et qui rappellent l’urgence à mener des politiques publiques fortes pour lutter contre ces discriminations.

Lire le document de synthèse de l’appel à témoignages

Lire le communiqué de presse

Documents
Domaine de compétence de l'institution : Lutte contre les discriminations