Actualité

Colloque SOS villages d’enfants : formation des professionnels de l’enfance aux droits de l’enfant

14 Décembre 2016
Actualités
Domaine de compétence de l'institution : Défense des droits de l'enfant

Le 8 novembre 2016 s’est tenue la conférence européenne « Les Droits de l’enfant accueilli en protection de l’enfance : de la parole aux actes ! » organisée par l’association SOS villages d’enfants et soutenue par le Défenseur des droits.

Cette conférence vient clôturer un projet européen de deux années qui a obtenu le soutien de la Commission européenne et permis la formation aux droits de l’enfant de près de 900 professionnels de la protection de l’enfance dans 8 pays. Ce projet avait pour vocation de favoriser l’intégration, dans les pratiques professionnelles, d’une approche par les droits de l’enfant. En France ce projet est coordonné par SOS villages d’enfants France et la CNAPE, la fédération des associations de protection de l’enfant et soutenu par le Défenseur des droits.

La dernière conférence a réuni une vingtaine d’intervenants français et internationaux autour de la mise en œuvre des droits de l’enfant dans la protection de l’enfance : ministres, chercheurs, formateurs, responsables de différentes institutions européennes étaient présents et notamment Geneviève Avenard, Défenseure des enfants et adjointe du Défenseur des droits.

Magistrats de l’enfance et de la jeunesse, professionnels des services de l’aide sociale à l’enfance au sein des conseils départementaux… la conférence a également accueilli plus de 250 travailleurs sociaux et professionnels intervenant auprès des enfants accompagnés ou dans tout type d’établissement du secteur médical, social et éducatif.

Suite à ce projet européen de formation et de sensibilisation aux droits de l’enfant, clôturé par la conférence du 8 novembre, le comité a présenté des recommandations à destination des professionnels de l’enfance, afin d’assurer une application effective de la Convention internationale des Droits de l’Enfant (CIDE). Le comité recommande notamment de rendre obligatoire une formation initiale et continue sur les droits de l’enfant pour les professionnels et les cadres intervenant auprès des enfants et des jeunes, de lutter contre les freins à leur participation concernant leurs parcours personnels ou à la vie de l’organisme d’accueil. Le comité a également émis des propositions afin d’organiser un dispositif national et local de veille et d’observation sur la mise en œuvre des droits de l’enfant dans les champs de la protection de l’enfance et de développer les espaces et personnes ressources sur les droits de l’enfant, pour les professionnels, les enfants, les jeunes et leur famille.

Domaine de compétence de l'institution : Défense des droits de l'enfant